Connect with us

Commander : principes & réalités

© DR




RÉSUMÉ


« Officiers, officiers mariniers, quartiers-maîtres et marins, de par le président de la République, vous reconnaîtrez désormais pour votre commandant le capitaine de vaisseau… (l’enseigne de vaisseau…) ci-présent, et vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires, l’observation des lois et le succès des armes de la France ». 

C’est en face de son équipage et après cette formule prononcée par une autorité hiérarchique, que chaque nouveau commandant assume officiellement ses fonctions.

Ces mots, prévus par le cérémonial, sont lourds de sens. Le président de la République, par décret, confère aux commandants des unités de la Marine déployées souvent isolément partout dans le monde, de larges responsabilités particulièrement exigeantes, notamment au regard de l’unité de lieu que représente un navire et de son isolement. 

Cols Bleus s’est penché sur ce temps incontestablement fort dans une carrière. Pour cela, une vingtaine d’officiers et d’officiers-mariniers ont été interviewés. Il ne s’agit pas de traiter de l’art du commandement. En effet, de nombreuses publications en font l’exégèse.

En revanche, leurs contributions nous permettent de vous livrer leur définition et leur interprétation personnelle de leurs attributions. Naturellement, nous avons voulu en savoir plus sur le système qui « fabrique » les pachas, dont la Marine a tant besoin, mais également comment ils sont sélectionnés.

À travers une mosaïque de témoignages d’horizons volontairement différents, ce dossier pro-pose de vous faire une idée plus précise du commandement aujourd’hui et de ses réalités. 




EXTRAIT 


« Le commandement est in fine une élégance naturelle. On ne commande pas un bâtiment le nez sur un GPS ou un écran radar. Le commandant est bien sûrun ingénieur qui doit accepter la dimension sacrée d’une fonction dont il est le dépositaire et le serviteur. Il est l’oracle d’un chœur antique. Il embrasse l’en- semble de son bâtiment et l’absolu imprévisible de la mer. Modestie, humilité́ et orgueil permettant d’anticiper, de prévoir et d’affronter les mauvais coups du destin. Il n’y a pas de commandant cependant qui ne soit un héros aux pieds d’argile »
Olivier Frébourg, écrivain






FICHE TECHNIQUE


Titre : Commander, principes & réalités
Magazine : Cols Bleus, le mensuel de la Marine nationale
Année : Mai 2013
Genre : Enquête
Format : 12 pages + couverture
Auteur : Stéphane Dugast (coordination éditoriale et réécriture)
Photographies : © Marine nationale
Visuels : © Christian Cailleaux 




► APERÇU


Connect